Plus de trois millions de revalorisation des secteurs culturels et soutien renforcé aux services périnataux

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a présenté son budget ajusté 2017, ce jeudi 17 mai. A cette occasion, la Ministre de la Culture, de l’Enfance et de l’Education permanente Alda Greoli se réjouit de l’accord intervenu sur cet ajustement budgétaire qui permet au gouvernement d’atteindre ses objectifs et d’honorer plusieurs engagements, notamment les points suivants : un soutien complémentaire à des contrats programmes ou conventions existants à hauteur de 3,2 millions d’euros et la libération d’une enveloppe de 300.000 euros pour soutenir quatre services périnataux supplémentaires, en sus des trois bénéficiant déjà d’un soutien financier.

CULTURE
Un soutien complémentaire en priorité pour l’emploi
 
Différents secteurs culturels ont connu depuis plusieurs années une stagnation  voire une régression de leurs moyens budgétaires, pour diverses raisons. Des représentants de différents secteurs culturels en avaient fait part en ce début d’année à la Ministre de la Culture. Selon eux, cette situation a des conséquences autant en termes d’emploi que de productions propres. Comme elle s’y était engagée alors, la Ministre Alda Greoli a proposé à ses collègues de Gouvernement d’apporter un soutien complémentaire à des contrats programmes ou conventions existants à l’occasion de l’ajustement 2017.
 
Alda Greoli : « Le Gouvernement a répondu favorablement à ma demande de libérer des moyens pour un secteur particulièrement éprouvé depuis plusieurs années. La majeure partie de ces moyens sera dévolue à l’emploi artistique, là où c’est possible. Je pense en particulier aux arts de la scène mais d’autres secteurs tels que les musées ou les bibliothèques sont aussi concernés. Nous avons veillé à ce que cet effort concerne au premier chef des secteurs que nous n’avons pu aider dès le budget initial 2017. »
 
Les soutiens complémentaires atteindront 3,2 millions au total, dont deux millions viendront renforcer l’emploi artistique en arts de la scène  (théâtre, musique, arts forains, danse…). Le solde sera réparti entre le secteur des lettres (bibliothèques, librairies…), du patrimoine (musées, arts plastiques, centre d’archives privés…), le socioculturel (centres culturels, centres d'expression et de créativité, éducation permanente) et le pluridisciplinaire.

 
ENFANCE
Des services périnataux renforcés
 
L’ajustement budgétaire 2017 aura également permis d’obtenir une mesure importante pour renforcer le secteur de l’accompagnement périnatal puisque quatre services supplémentaires bénéficieront de moyens accrus, en plus des trois services déjà subventionnés.
 
Alda Greoli : « Les services périnataux occupent une place fondamentale en soutien de la création et le développement du lien parent-enfant, dès la grossesse et jusqu’aux 18 mois de l’enfant. Les familles visées sont celles qui présentent des vulnérabilités d’ordres divers (pécuniaire, administrative, médicale, sanitaire, socio culturelle et/ou psychologique). Le renforcement des services qui proposent cette approche pluridisciplinaire va faire augmenter le nombre de familles accompagnées, ce qui est tout bénéfice pour les enfants. »
 
Actuellement, il y a trois services périnataux subventionnés : Echoline à Charleroi, Aquarelle à Bruxelles et APALEM à Liège. L’ajustement budgétaire aura permis de dégager un montant de 300.000 euros afin de soutenir quatre services périnataux supplémentaires.